Qu’est-ce que l’hypnose thérapeutique ?

L’hypnose n’est pas une perte de conscience comme certains le croient à tort.
L’hypnose se définit comme un état de conscience modifiée tout à fait naturel, caractérisé par un état de conscience augmentée, un moment où les perceptions sont plus fines : Cet état permet d’avoir accès à notre monde interne, à notre inconscient ; or c’est ici, dans l’inconscient, que prennent racines les origines de nos symptômes.
L’hypnothérapie est l’art de dialoguer avec l’ inconscient, dans son langage particulier, afin de solliciter les ressources nécessaires au changement.


L’hypnose, pour quoi ?

L’hypnose est au service de toutes les indications habituelles de la psychothérapie, en particulier :

- troubles anxieux, angoisses, anxiété généralisée
- phobies et troubles phobiques
- troubles des comportements (TOC)
- dépression, troubles de l’humeur
- sentiment de mal-être (manque de confiance en soi, manque d’estime de soi, timidité,...)
- troubles alimentaires
- gestion du stress (examens, concours, prise de parole en public...)
- sevrage tabagique
- troubles à caractère psychosomatique
- ...

L’hypnose, pour qui ?

- Les adultes qui y gagnent en « lâcher-prise » : l’hypnose leur permet de sortir de l’emprise d’un mental sur-puissant ou envahissant.
- Les enfants : naturellement habitués à cet état (« dans la lune ») ils apprécient beaucoup l’hypnose.
- Les adolescents : cette pratique les intéresse le plus souvent; ils y expérimentent un état de conscience modifiée que certains d’entre eux recherchent par ailleurs avec les jeux vidéos, l’alcool, le cannabis et certaines conduites à risques.