Chagrin, phobie, deuil, manque de confiance en soi, ... tout au long de notre vie nous devons traverser des moments parfois difficiles, que nous soyons adultes, adolescents ou enfants.

La souffrance ne fait pas de nous des «malades», elle fait partie de l’existence.



Tout comme notre organisme, agressé quotidiennement par des microbes, possède les anticorps qui le protègent et nous empêchent la plupart de temps de tomber malades, notre psychisme régulièrement agressé par des mots ou des situations douloureuses possède lui aussi ses ressources propres.

Mais il arrive parfois que celles-ci ne suffisent plus et que nous soyons dépassés. Nous demandons alors de l’aide à un professionnel de la psychothérapie.